Vectoriser une image matricielle

Vectorisation avec 8 passes niveau de gris (passe multiples)

Vectorisation avec 8 niveaux de gris (passe multiple)

Inkscape est un logiciel qui offre un certain nombre de possibilités en termes de création d’images mais il est aussi capable de transformer une image bitmap ou image matricielle et une image vectorielle qu’il enregistre comme un ensemble de passes. Ces derniers sont les chemins ou ensembles de points dont Inkscape garde en mémoire les coordonnées cartésiennes : l’image, lorsque vous l’agrandissez, ne perd alors plus en qualité !

Qu’est ce qu’une image bitmap/matricielle ?

Une image matricielle ou carte de points, de l’anglais « bitmap », est une image constituée d’une matrice de pixels, chaque pixel possédant  une couleur qui lui est propre.

Image bitmap

Image bitmap

Une image matricielle ne supporte pas le zoom : à grande échelle chaque pixel devient un carré « visible » et le détail de l’image n’est pas accessible.

zoom sur l'image bitmap

Zoom sur l’image bitmap

Qu’est ce que la vectorisation ?

La vectorisation consiste à transformer une image matricielle  en un ou plusieurs chemins ou lignes courbes ayant un ou plusieurs nœuds ou intersections. Ce procédé permet à la fois de pouvoir agrandir ou réduire l’image sans perte  d’information et à la fois d’utiliser moins d’espace de stockage.

Inkscape et la vectorisation

Inkscape est capable de vectoriser des images matricielles en utilisant des routines de Potrace. En option SIOX ou Extraction Interactive Simple d’Objet permet d’extraire une image de son arrière-plan.
La vectorisation se fait suivant deux modes possibles :
– l’utilisation de passes (mot féminin) simples permettant de produire un seul chemin,

Vectorisation avec un seuil de luminosité à 45% (passe simple)

Vectorisation avec un seuil de luminosité à 45% (passe simple)

– l’utilisation de passes multiples pour lesquelles plusieurs chemins sont créés : voir image d’introduction à cet article.

Pour le mode en passes simples, il existe trois stratégies possibles que l’activité propose d’expérimenter.
Inkscape possède aussi des options communes (supprimer les parasites/adoucir les coins/optimiser les chemins) à tous les modes de vectorisation afin de réduire la taille du fichier ou de faire des chemins plus « doux ».

Concernant la vectorisation des images en couleurs, d’après openclassrooms.com : il « est presque impossible de gérer des couleurs complexes ; la vectorisation ne convient donc que pour le dessin au trait ou colorié par a-plats (exemple : BD “traditionnelle” (pas les coloriages complexes modernes), mangas sans les trames (on peut mettre des niveaux de gris par contre), etc.). Vous pouvez oublier tout de suite vos photos de vacances ! »

Maintenant passez à la pratique. Le lien suivant vous permettra de télécharger un TP pour vous tester la vectorisation d’une image matricielle avec Inkscape.

Vous pourrez essayer différents réglages qui vous permettront de comprendre et découvrir : TPimageMatricielleImageVectorielle


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search